Berger américain miniature

Clicker Training

Qu'est ce que le clicker training ?


Le Clicker-training est une méthode qui consiste à renforcer les comportements souhaités du chien par une récompense : le petit bruit «clic-clac» d’un clicker. Une éducation par le jeu, très efficace !

Le Clicker-training a pris son essor en 1992 aux Etats-Unis et ne cesse de conquérir de plus en plus d’éducateurs et de maîtres passionnés par le comportement animal.

Qu’est-ce qu’un Clicker ?

Le Clicker est une petite boîte en plastique à l’intérieur de laquelle a été intégrée une languette métallique. Quand nous appuyons sur cette languette, un son, le fameux « click », est émis. Mais comment ce bruit peut-il constituer une récompense ? C’est que pendant un premier temps, on apprend au chien que ce “clic-clac” est toujours suivi d’une friandise. Le chien associe bruit et récompense et ce petit bruit devient très motivant pour lui. Ce son est appelé un renforcement secondaire qui est tout ce qu’un animal aura appris à aimer.

Ne donnez pas d’ordre et ne dites jamais “NON”

Le Clicker-training est simple dans son application car il fait appel aux principes fondamentaux des lois scientifiques de l’apprentissage

Mais pour qu’un animal éprouve du plaisir à l’annonce d’un renforcement secondaire, il faudra que celui-ci soit associé à un renforcement primaire, qui est tout ce qu’un animal aime spontanément. En considérant toujours que chaque animal et cela a son importance est à considérer comme un individu unique.

Lui apprendre le Clicker-training


Cette technique n’est pas facile car le chien est acteur de son apprentissage, ce qui demandera au maître la faculté d’accepter les initiatives de son chien et sa liberté à proposer sans conclure à de la désobéissance. Les notions de hiérarchie sont remises en question pour être remplacées par une volonté du maître d’apprendre à son chien ce qu’il désire de lui en le rendant coopératif dans l’apprentissage et en lui donnant envie de nous offrir ce qu’il y a de meilleur en lui.

Cependant, le Clicker-training est simple dans son application car il est basé sur des principes fondamentaux faisant référence à deux conditionnements, l’un s’appelant le conditionnement pavlovien et l’autre le conditionnement opérant.

Le conditionnement pavlovien ou classique d’Ivan Pavlov (1905)

Si, à chaque fois que nous déclenchons un stimulus neutre (le son du Clicker) nous offrons à l’animal un stimulus qu’il aime spontanément (friandise, jeu…), le stimulus A, le son du Clicker deviendra annonciateur de la friandise.

Définition du conditionnement opérant de Skinner (1938)


Le conditionnement opérant propose une théorie sur la sélection des réponses obtenues suite à nos actions volontaires.

Trois conséquences possibles : une conséquence ou retour agréable : je recommence (renforcement) mon action ; une conséquence désagréable : j’évite (punitif) de reproduire l’action ; une conséquence neutre, ni agréable ni désagréable : je ne mémorise pas l’action (loi de l’extinction).
 

Le principe de l’éducation par le Clicker-training est un savant mélange de ces deux conditionnements. A une réserve près cependant : au Clicker-training, nous ne retiendrons que deux retours possibles suite à une action : le retour agréable (click récompense) et le retour neutre (pas de click, pas de friandise.). Les retours désagréables (punitions) ne sont jamais utilisés pendant l’apprentissage.

Ce qui résume à retenir que :

     > Du point de vue du chien : j’ai les capacités de déclencher le Clicker en proposant.

     > Du point de vue du maître : seuls les comportements qui m’intéressent pour des objectifs définis seront cliqués pour les voir reproduire spontanément par mon chien au détriment d’autre qui seront non cliqués et seront soumis à la loi de l’extinction.

Pour amener les chiens vers un ou plusieurs objectifs finaux quand nous travaillons au Clicker-training, nous adoptons différentes techniques dites positives que nous utilisons en fonction de l’exercice à travailler et en fonction du chien avec lequel nous interagissons.

Pour chacune de ces techniques, il convient d’avoir une récompense particulièrement appréciée du chien pour garder la motivation de celui-ci à apprendre.

Ces trois techniques sont :

Le leurre : Cette méthode consiste à utiliser une récompense pour guider le chien vers la position désirée. C’est le principe de “Où va la tête, va le corps”. Exemple : je mets une friandise devant la truffe de mon chien, je baisse la main vers le sol, il suivra la friandise et finalisera par un couché, je clique je récompense. Le leurre est finalement enlevé pour que le chien propose spontanément l’exercice guidé.

Le shaping ou façonnage : Cette méthode consiste à récompenser tout petit comportement qui va vers le comportement désiré. Exemple : je veux apprendre à mon chien à fermer un tiroir : je clique quand il regarde vers le tiroir, je clique quand il se dirige vers le tiroir, puis quand il touche le tiroir.

Cliquer un comportement que le chien offre de façon spontanée

Cette méthode consiste à cliquer tout comportement ou position que le chien offre de façon spontanée sans que le maître ou l’éducateur n’ait exercé d’influence. Exemple : mon chien se couche de lui-même, je clique, je récompense.

La première étape à assimiler et à faire assimiler au chien :

Quand je clique, cela signifie que tu vas avoir une récompense. Techniquement, et vous aurez l’occasion de l’entendre, nous dirons que nous avons chargé le clicker.

La deuxième étape est :

Si tu me proposes le comportement qui a été cliqué, je cliquerais de nouveau et t’offrirais une récompense. C’est à partir de ce moment-là que l’on peut considérer que le chien et le maître ont intégré le principe de cette méthode : quand le chien propose à nouveau le comportement qui a été cliqué pour déclencher le clicker et lorsque le maître déclenche le click aux propositions de son chien. Techniquement, nous dirons alors que le chien a été amorcé au clicker.

Exemple concret du regroupement de ces deux conditionnements :

Mon chien s’assoit spontanément (sans que je lui en ai intimé d’ordre), je clique et je le récompense. Le chien mémorisera que la position assise déclenche le Clicker et par conséquent lui fait obtenir une friandise. Le chien sera enclin à proposer cette position de plus en plus souvent pour vérifier qu’elle déclenche le Clicker. Une fois confirmé plusieurs fois qu’elle déclenche le Clicker, il mémorisera la position comme une position positive, agréable à proposer et pourra se substituer à des comportements plus gênants comme des sauts, des aboiements etc.

Les accessoires communément utilisés au Clickertraining :

     > Les targets : Les targets sont des cibles que l’on apprend au chien à toucher de la patte, du museau ou même à suivre du regard. Les targets peuvent être placés à l’endroit où l’on veut voir le chien exécuter un ordre ou se diriger. 

     > La baguette cible est une baguette que l’on apprend au chien à toucher au bout et à suivre du bout du museau. Elle devient utile pour diriger le chien vers un exercice ou pendant un exercice.


Ce qu’il convient de retenir et d’appliquer :

     • Choisir une récompense particulièrement appréciée par le chien avec lequel on interagit.

     • À chaque click doit être associé systématiquement une récompense. L’important est que le Clicker ne perde pas son importance au regard du chien.

     • Le click signifie au chien que c’est exactement cela que nous attendons de lui, ainsi le chien va aussi très vite comprendre que cela signifie aussi la fin de la séquence.

     • L’important est le moment où l’on clique. Plus l’éducateur sera précis dans son timing, plus le chien aura des retours comportementaux précis.

     • Ne pas avoir peur de récompenser.

     • Être ouvert à toutes les techniques positives et ne pas avoir peur d’en utiliser une plus qu’une autre.

     • Ne pas gronder son chien, le principe restant l’ignorance ou non clique des comportements non désirés et renforcement positif (clique récompense) de ceux que l’on veut voir reproduire.

     • Ne pas parler au chien pendant l’apprentissage, le laisser se concentrer et comprendre par lui-même ce que nous lui apprenons.

     • Associer un repère gestuel ou verbal (ordre) une fois que le chien à mémoriser l’exercice.

     • Le Clicker ne sert pas à déclencher ou obtenir un comportement mais à confirmer au chien que son comportement est le bon à proposer.

Eduquer son compagnon et communiquer avec lui à l’aide de cette méthode est enrichissant et pour le maître et pour le chien. Le Clicker-training est un voyage passionnant dans l’univers du chien, et permet de faire le premier pas vers l’une des plus belles aventures de la communication.

© 2023 by Elevage Of Eternal Dream's - Siret 82229877400016

- Tous droits réservés. Les illustrations, les textes et les images du site ne peuvent être utilisé sans accord écrit -

Site réalisé par Of Eternal Dream's